Une vingtaine de personnes accueillie dans le pays de Bray

 

L'accueil social à la ferme

Les exploitations agricoles, par leur proximité avec les animaux et la nature sont des leviers importants pour l'intégration des publics en difficulté social. Depuis 2017, le réseau des CIVAM normands travaille sur l'accompagnement des agriculteurs et futurs agriculteurs qui souhaitent pratiquer l'accueil social sur leur ferme.

L'accueil social, c'est accueillir des personnes en difficulté sociale (personnes âgées, familles en perte de repère, enfants de l’ASE (aide sociale à l’enfance), SDF, personnes en réinsertion...) sous un format individuel ou collectif, le temps d'une journée ou d'un séjour.

Les objectifs sont multiples : couper le quotidien des personnes accueillies en centre et leur faire prendre du recul, favoriser l’interconnaissance entre le monde agricole et les autres cultures (urbaines, étrangères...), initier des vocations...

 

 

Cette année, du 29 septembre au 2 octobre 2020, le réseau des CIVAM normands a organisé un séjour social à la ferme équestre de Bois Guilbert, dans le pays de Bray. 20 personnes, issues de 4 centres d’accueil (Cœur de Faccueil social a la ferme 3emme, Villemonde, les Maraudes Est et Ouest et de Vitry sur Seine) ont bénéficié du séjour.

Durant ces 4 jours, de nombreuses visites ont été organisées chez différents agriculteurs (La ferme de la cavé, du coq à l’âne, les étangs de la vienne, l’effet des fées, la ferme de saint sanson...). Ce fut l’occasion pour les participants de découvrir le monde agricole, les animaux, le lien avec la nature et de partager des moments conviviaux. Pour clôturer le séjour, les participants ont préparé des plats africains à partir des produits du coin, un mélange de saveurs dans les assiettes !

Ce séjour fut une véritable réussite dans les deux sens : les agriculteurs ont découvert des personnes et des cultures très éloignées de leur milieu et les participants ont pu se ressourcer, loin de leurs soucis quotidiens. C'est un enrichissement mutuel.

 

Le réseau des CIVAM normands accompagne les agriculteurs accueillants

L'union fait la force, c'est pourquoi, le réseau des CIVAM normands construit un réseau d'accueillants et de structures partenaires. L'objectif est d'accompagner les agriculteurs intéressés par l'accueil social et de limiter les freins rencontrés (le manque de temps, une certaine appréhension, les aspects économiques, aménagement de la ferme...)

Grâce au soutien financier du Département de Seine-Maritime, l'association propose aux agriculteurs de les guider dans la formalisation, le montage et les démarches nécessaires à la création d'un projet d'accueil social. Cet accompagnement est proposé sous forme collective (formations, accompagnement de groupe,...) ou individuel.

 

 

+ d'infos : Lison Demunck