Panse Bête n°22


RCN

 

PANSE BÊTE n°22


Juin 2019


 

En ce moment : prévoir des parcelles de stocks sur pied

stock herbe sur pied

Durant ce mois de juin, certains éleveurs choisissent de constituer des stocks d’herbe sur pied pour les pâturer cet été, quand la pousse de l’herbe ralentira. Par exemple, les éleveurs du CIVAM de Mayenne choisissent des parcelles avec une proportion de trèfle élevée (40 à 50 %) afin d’obtenir une bonne appétence et une bonne valeur alimentaire même si le temps de repousse est allongé. Ils privilégient les parcelles les moins séchantes de l’exploitation et non infestée en rumex et chardons.

Pour les faire pâturer, ils visent entre 35 et 55 jours de repousse en RGA-TB, au fil avant pour éviter le gaspillage dû à une hauteur d’herbe importante. Ils évitent de trop raser les prairies afin de ne pas pénaliser la repousse ultérieure d’automne.

Cette technique leur permet de limiter la distribution de fourrages durant l’été.

Source : /www.civamad53.org

Nos éleveurs témoignent

 

 

Faut-il toujours azoter ses dérobées au printemps ? 

 

Marc Monville, éleveur à Hautot-le-Vatois (76) - Groupe Herbe du Pays de Caux

 

ray grass italien

“Cette année, je me suis questionné sur la fertilisation de mes dérobées. En effet, au début du printemps, ma dérobée RGI-trèfle, semée le 25 septembre, semblait vert-clair et démarrait peu. Les technico-commerciaux du secteur m’incitaient à remettre de l’azote. Pourtant, j’avais déjà mis 25 t fumier/ha… Un ami en bio m’a dit qu’elle n’allait pas tarder à démarrer, il fallait juste attendre la chaleur et la minéralisation du fumier. J’hésitais... J’ai donc fait des bandes de test : 0 uN ou 50 uN de solution azotée."

 

Lire la suite

 

 

En transition vers un système monotraite/vaches nourrices sur troupeau normand

 

Anthony Lebouteiller, éleveur à Moyon (50) - Groupe APAD simplification du travail

 

veauX et nourrice"Entre 2003 et 2008/2009, je travaillais 70 heures par semaine pour 500€/mois. En intégrant le groupe CIVAM en 2008-2009, j’ai arrêté tous les intervenants (vendeurs d’aliments, contrôle laitier, entreprise,…) qui coûtent cher à l’exploitation pour être en totale autonomie : j’ai arrêté d’acheter 40 t de colza, j’ai maintenant mes Tru-test (compteurs à lait) et je fais moi-même mon contrôle laitier.   

A cette époque-là, je travaillais beaucoup pour pas grand-chose, et j’étais dégoûté du système, qui n’était pas cohérent. 

Je suis en individuel sur la ferme, je n’avais pas de week-ends, pas de répit. Je n’avais plus le temps de rien faire, plus l’énergie. Du coup, le passage en monotraite et vaches nourrices s’expliquait. J’ai mis les deux en place en même temps."

 

Lire la suite


Ronan guernionBonus

 

Un autre témoignage d’un éleveur des Côtes d’Armor, sur le groupement de vêlages au printemps et l’élevage des veaux. A voir ici

 


Comment limiter l’apparition de résistances aux vermifuges des strongles gastro-intestinaux chez les bovins ?

 

vachesLors des Prairiales le 13 juin dernier au Haras-du-Pin dans l’Orne, nous avons eu l’occasion d’échanger sur l’apparition des résistances aux antiparasitaires, et les moyens de les éviter.


Tout d’abord, un constat rapide : dans l’Ouest, on observe une résistance des strongles gastro-intestinaux à l’Ivermectine dans un élevage sur huit, et une résistance à la moxidectine dans trois élevages sur 8. Ces deux antiparasitaires appartiennent à la famille des lactones macrocycliques. Il existe deux autres familles d’antiparasitaires, pour lesquelles nous n’avons pas les résultats.

Comme il n’existe pas une infinité de vermifuges efficaces, il est donc capital d’éviter l’apparition de ces résistances.


Lire la suite

 

 

Le calendrier lunaire : un outil pour l’éleveur herbager ?

 

expedition lunaire vacheLe groupe AREAS (Manche) s’est intéressé, cette année, au calendrier lunaire. Certains agriculteurs qui travaillent en biodynamie utilisent le “Calendrier des semis du MABD” pour se rassurer sur les prévisions météo et pour choisir les jours idéaux pour assurer des récoltes de qualité, une bonne conservation des aliments et même pour amplifier l’efficacité des traitements sur les animaux.

Ce sujet fait néanmoins débat au sein même des CIVAM...

 

Lire la suite

 

En bref !

  • Les acteurs du monde agricole en Normandie ont élaboré une carte normande des pratiques agricoles éprouvées qui répondent aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques de nos territoires. A découvrir ici

 

Agenda

 

Calvados :

  • Automne. Groupe du Bocage Virois : retours sur les diagnostics de durabilité, apiculture et agriculture, diagnostics énergétiques + d'infos

Orne :

  • 11 juillet. Groupe du bocage ornais : réfléchir à la résilience des systèmes herbagers en contexte de réchauffement climatique + d'infos
  • Septembre. CIVAM de la Rouvre : tour d’herbe de fin de saison + d'infos

Seine-Maritime :

  • 5 septembre. Formation sur l’optimisation de la gestion du pâturage - Pays de Caux
  • Automne. Groupe Herbe Caux : travail sur les données technico-économiques en système herbager. + d'infos
  • Automne. Demi-journées d’échanges sur les rations en élevage caprin - par territoire (Boucles de Seine, Bray) + d'infos
  • Automne. journée d’échange sur les pratiques de fertilisation, amendement et vie du sol en prairie - Boucles de Seine + d'infos
  • 24 octobre, 15 novembre, 7 février. Formation Aromathérapie - Débutants + d'infos
  • 25 octobre. Formation Aromathérapie - Perfectionnement + d'infos

 

Retrouvez tous les anciens numéros du Panse Bête ici

 

 

LA PLUME EST À VOUS...

Vous souhaitez partager vos trucs et astuces ou vos observations de terrain autour de la thématique de l'élevage herbager, alors envoyez-nous vos écrits et photos, pour le prochain Panse Bête.

 

 

 

RCN

 

Réseau des CIVAM normands -Antenne d'Allouville-Bellefosse
Eure, Seine-Maritime

Tél : 02.32.70.43.18


 

Réseau des CIVAM normands - Antenne de Vassy
Calvados, Manche, Orne

Tél : 02.31.68.80.58

 

 

DRAAF

Region NORMANDIE web


Crédits photos : R. Lemonnier, Pixabay, Réseau des CIVAM normands, GAB.

Vous ne souhaitez plus recevoir le "Panse Bête" ? Désabonnez-vous